UNIVERSITE  | POPULAIRE

EDF | DTG

Qui sommes-nous ?

up!, notre université populaire est née conjointement avec l'arrivée de Sud-Energie dans notre unité d'ingénierie d'EDF, la DTG. Elle s’est créée pour tenter de nous donner des clés communes de compréhension d’un monde à la dérive, à la seule botte des financiers depuis près de 40 ans, et pour nous réapprendre à lutter ensemble contre les injustices qu’il engendre et ses conséquences inhumaines.

 

La formule est très simple : une fois par mois, avec le concours de la CGT qui nous offre la salle généreusement, Sud-Energie organise des conférences-projections-débats pendant la pause méridienne (beaucoup de péri-urbains dans le bassin grenoblois…) à la bourse du travail de Grenoble, à 2 pas du siège grenoblois de la DTG.

 

Au hasard des rencontres, historiens, économistes, réalisateurs, sociologues, philosophes, associations engagées éclairent une thématique précise, si nécessaire enrichie de la projection d’extraits de documentaires. Au départ, notre souhait était de trouver des actions concrètes à mettre en oeuvre dans la foulée. A l'usage, les échelles des temps s'avèrent difficile à coordonner, et l'action locale, plutôt imaginée dans un second temps à travers notre vie syndicale. Dans la mesure du possible, le vivier universitaire grenoblois est mis à contribution.

 

                Notre logo est librement inspiré du film « No ! » du réalisateur                         chilien Pablo Larrain, racontant la folle histoire de la campagne plus                   qu’optimiste pour dire « Non ! » à Augusto Pinochet lors du référendum                   imposé par la communauté internationale au dictateur chilien en 1988.

                Il est construit à partir d'un tract original de cette campagne hors                     du commun qui aboutit à l'éviction pacifique d'un dictateur...

 

A titre d’exemple, le premier volet de up ! a combiné la science et le talent oratoire de l'historien Philippe Barrière avec l’engagement et le génie de Ken Loach au travers d’un extrait de son documentaire « The Spirit of 45 », pour nous proposer une « brève histoire de l’engagement ». Depuis, les conférences s'enchainent tous les mois, avec la participation de 30 à 100 salariés selon les séances.

 

Ce site internet est là pour tous ceux qui ne peuvent pas participer, notamment les 250 agents non grenoblois des échelons (Toulouse, Lyon, Brive et Béziers), mais aussi tous les grenoblois en déplacement. Il leur fournit l'essentiel de chaque conférence : enregistrement sonore, synthèse écrite, mais aussi bibliographie et filmographie pour aller plus loin, liens utiles vers des sites internet dédiés... Au-delà des agents de la DTG, il lance des passerelles vers les autres unités d'EDF où Sud est implanté, et vers les autres syndicats regroupés au sein de Solidaires, car ces sujets sont universels...


Parallèlement à ce cycle de conférences, une Bibliothèque Populaire économique, sociale et militante nait pour fournir livres, dvd et revues en libre accès et permettre à chacun selon son rythme et sa curiosité de fouiller pour aller plus loin.

 

Trois axes ont été choisis pour travailler pendant les trois années à venir, de 2014 à 2016 :
– Cibler l’ennemi (hyper-riches, banques, actionnaires, médias, surconsommation,…)
– Un autre monde est possible (social, écologique, politique, syndical,…)
– Qualité de vie au travail (partage de primes, orchestre batucada, crèche collective, amap ou marché bio, salle commune,…).


Cette aventure auto-gérée à géométrie encore mal définie cherche avant tout à atteindre deux objectifs : redonner à chacun le goût d’une réflexion citoyenne collective, et trouver des moyens de luttes innovants et efficaces contre un ennemi qui s’éloigne et se dématérialise.

SEED

SUD ENERGIE EDF DTG

SUD ENERGIE

FEDERATION DES SUD D'EDF

SOLIDAIRES

UNION DES SUD INTER_PRO